mardi 5 avril 2016

Dark Fever de Lisa Swann #1

Dark Fever de Lisa Swann.

Broché: 500 pages

Disponible en numérique: Oui
Editeur : Editions Addictives 
Collection : Adult romance
Date de sortie: 3 mars 2016
Prix: 14,90€
Lien Amazon


Résumé: Lorsque Alba Clancy, jeune femme pleine de convictions et d'idéaux de justice, fait son entrée à la brigade des stupéfiants de la police de Miami, elle compte bien se donner à 100 %. Mais c'est sans compter le coup de foudre qu'elle va ressentir en croisant Matthew Ferris, multimilliardaire et fils du redoutable Bobby " Dragon " Ferris, le chef d'une importante organisation criminelle de Miami. Et contre les coups de foudre, les idéaux ne peuvent pas grand-chose. Alba et Matthew sont emportés dans leur passion irraisonnée, se mettant l'un et l'autre en péril dans leurs univers si différents. Ce livre contient des scènes explicites non adaptées au jeune public.

Je voulais remercier les Editions Addictives pour l'envoi de Dark Fever.

Mon avis:
Alba est une jeune femme qui travail dans la police. Elle va être affectée au département des stups. Sa mère est morte dût à une bavure policière et son père a du mal à l'accepter. De plus sa sœur a disparu depuis deux ans . Elle a fait tout pour la retrouver mais elle n'y est pas parvenue. Elle se retrouve avec son père et sa grand mère, mais cette dernière ne parle plus depuis la mort de sa fille.

Alba arrive dans une nouvelle équipe et ça ne va pas être facile pour elle de s'intégrer avec tous ses collègues. Mais il va y avoir un de ses collègues qui va plus se démarquer que les autres pour l'aider.
Alba est une jeune fille qui a du caractère. Elle ne se laisse pas faire. Sa première affaire concerne une grande famille qui trafic. C'est la famille Ferris, entre trafic de drogue et meurtre ce n'est pas une famille de coeur.

Matthew Ferris va la perturber dès leur première rencontre. Elle sait qu'elle ne peut pas se permettre cet écart mais c'est plus fort qu'elle. Cet homme est élégant et il déstabilise Alba à chaque fois qu'ils se rencontrent. Matthew hante les pensées d'Alba et elle va tout faire pour ce convaincre que c'est une mauvaise personne même si elle le sait déjà car c'est un Ferris.
Matthew est un milliardaire et comme tout milliardaire qui se respecte quand il veut quelque chose, il l'a. Ce Ferris ne lâche pas l’affaire et il va la surprendre plus d'une fois. C'est un homme entreprenant qui n'a pas peur d'une policière comme elle.

Ça ne va pas être facile pour Alba de concilier Cœur et Travail. Elle va se poser beaucoup de questions à propos de Matthew. Lui faire confiance au prix de sa carrière? Au risque de se retrouver sans travail et le cœur brisé ? 
C'est un amour impossible mais Matthew fera tout pour lui montrer le contraire.
Matthew pense a tout pour protéger Alba. On se demande s'il est sérieux avec elle mais il va nous le démontrer plus d'une fois qu'on peut lui faire confiance.

Pendant cette enquête, elle ne va cesser de penser à rechercher sa sœur. Cette histoire est plus qu'une romance, c'est une vrai enquête policière. On suit tout le déroulement et on a qu'une hâte savoir comment ça se termine.

C'est une belle histoire, on est très vite embarqué dans l'aventure des deux personnages. Ce livre fait plus de 500 pages mais je ne les ai pas ressenti. L'écriture de l'auteur est fluide et on ne voit pas les pages défilé. 
Il y un narrateur unique, on est dans les pensés d'Alba. Donc ce n'est pas facile de cerner Matthew car on ne se retrouve jamais dans sa tête. C'est dommage, savoir ce qu'il pense aurait été un plus. Mais ce n'est pas dérangeant.
Je sais que cette histoire a été découpé en plusieurs épisodes donc il y a un grand événement tous les 6 chapitres pour tenir en haleine le lecteur. Et c'est très bien car il se passe toujours quelque chose et on ne s'ennuie pas mais il y a certaines choses qui vont vite. Matthew l'aveugle complètement pour une policière je trouve qu'elle va très vite dans ses bras quand on connait l'histoire de la famille Ferris. Mais Alba ne contrôle pas son cœur et elle est envoûtée par Matthew.
Par contre il y a quelque chose qui m'a dérangé c'est le "bébé" à presque toutes les phrases de Matthew. Je trouve pas ça jolie comme surnom et c'est lourd de l'avoir aussi souvent. 

En bref, j'ai passé un très bon moment à lire cette histoire et je vous la recommande.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire