mardi 24 février 2015

Weakness de Maryrhage #11

Résumé:

Dix ans sont passés depuis la troublante rencontre entre Marie et Ludo. Dix années qui ont laissé leurs marques dans la vie de chacun. Ils ont grandi, muri et ont tous dû traverser des événements qui les ont changés. 
Si Marie pensait avoir tiré un trait sur ces années sombres, lorsqu’elle revient dans sa ville d’enfance et que son passé refait surface, tout est remis en question.





ATTENTION SI VOUS N'AVEZ PAS LU MADNESS NE PAS LIRE


Mon avis:

J'avais adoré Madness et j'attendais avec impatience la suite.

On avait quitté Marie et Ludo, lorsque Ludo se faisait tirer dessus et demandait à Marie de partir.
10 ans plus tard, beaucoup de choses ont changé. Marie est marié et à un petit garçon qui s'appelle Malo âgé de 9 ans. Elle a tout quitté après la fusillade et n'a jamais revu Thomas ni Mathieu. Elle a réussi à se reconstruire et ne sait plus coupé depuis qu'elle avait appris qu'elle était enceinte. Cependant elle n'a jamais oublié Ludo, elle lui a écrit des lettres quand il était en prison mais elles lui ont toutes été retournées. 
Elle pensait que sa vie serai normal jusqu'au jour où elle recroise Ludo près de chez elle. 

Ludo quand à lui a bien changé, il loge dorénavant dans un petit appartement, il travail comme garagiste. Il a tout fait pour retrouver Marie, cependant il ne s'attendait pas à la retrouver marié et encore moins à avoir un fils. Son fils Malo. Il a du mal à encaisser la nouvelle cependant il reste calme contrairement à ce qu'il aurait pu faire si cela s'était passé il y a 10 ans. 
Il n'a pas voulu voir les lettres de Marie pour éviter d'être faible mais maintenant il s'en veut.
Il veut rattraper le temps perdu avec son fils. 
Marie est complètement chamboulé par le retour de Ludo. Elle va vouloir lui parler sauf qu'elle ne s'attendait pas à le voir en si bonne compagnie, ce qui va déclencher chez une réaction qu'elle n'avait pas eu depuis longtemps. Et son mari va faire quelque chose qu'elle ne lui pardonnera jamais.

Malgré que Ludo est changé, quand il se retrouve tous les deux on retrouve la tension palpable qu'il y avait avant. Ils ont besoin d'être violent entre eux. Ils ne se sont pas oublié mais ils s'en veulent mutuellement pour ce qui est arrivé. Il leur faudra beaucoup de temps pour pouvoir réussir à se pardonner.

C'est une très belle suite pour conclure leur histoire. J'ai adoré Ludo dans ce tome, il a grandi. La prison lui a fait réfléchir aux actes qu'il a fait. Il se rencontre de tout ce qu'il a manqué. Quand à Marie, elle a réussi à survivre sans Ludo mais elle se sent vivre vraiment qu'avec lui.


Extrait:

« Il s’approche de moi, vêtue d’un jean et seulement d’un tee-shirt alors qu’il pleut des cordes dehors, les muscles de ses bras m’absorbent « quand il prend enfin la parole pour me hurler dessus.
— T’es complètement dingue si tu crois que je vais te laisser faire ça !
Je mets quelques secondes à percuter avant de répondre.
— Quoi ? je demande, ne voyant pas du tout de quoi il parle.
— C’est mon fils, Marie ! Le mien et pas celui du connard que t’as pris pour mari !
Il m’accule contre l’évier. Mon air devient empli de lui et de sa fureur, je ne comprends rien de ce qu’il me raconte et le stress qu’il en vienne aux mains ne rend pas ma réflexion facile.
— De quoi tu parles !? je crie à mon tour
— Il ne portera pas son nom !
Je comprends enfin ce qu’il essaye de me dire. On avait évoqué cette possibilité avec Juan si Ludo ne voulait pas de lui. À l’époque, je n’étais pas sûre qu’il le prenne bien, vu ce qu’il m’avait dit sur la famille.
— Qui t’a dit ça ?
— Malo !
— Où est-il ?
— Chez moi avec Eva.
Je soupire, apprendre qu’il a une sœur l’a réjoui et apparemment « elle est super cool » je cite et il adore passer du temps avec elle, elle le gâte et le bourre de cochonneries comme on en mange à seize ans, mais lui qui a toujours été seul, je ne vais pas le priver de ce plaisir.
— Tu crois que je vais te laisser faire ça, Marie ? C’est mon fils, il portera mon nom et pas celui de l’autre dégénéré !
Il recule, mais sa colère est toujours là. J’essaye de parler, mais il ne m’en laisse pas le temps. La colère commence à gronder en moi, tout ce que je retiens depuis qu’il est revenu, toute cette culpabilité que j’encaisse alors que c’est à lui que j’en veux, mais je suis trop conne pour ne pas lui montrer que tout est de sa faute. La brèche lâche totalement et le trou béant s’ouvre en moi et laisse déverser tout ce qu’il contient depuis dix ans... dix ans de colère et de peur que j’ai retenue tant bien que mal grâce à Malo... pour lui, mais aujourd’hui tout m’échappe et je ne ferais rien pour les retenir, je n’en ai plus« je n’en ai plus la force.
— Il t’a déjà toi... s’il veut un gosse, il n’a qu’à t’en faire un !
Je ris en m’approchant de lui. Nom de dieu, comment il arrive à me mettre hors de moi !
— Non ! Justement, non, il ne peut pas parce que je suis terrifiée à l’idée de mettre au monde un autre enfant ! Il n’est peut-être pas son père, mais il était là. Toi, tu étais où ? Où tu étais, nom de dieu, quand j’avais besoin de toi ! Où tu étais quand je me suis retrouvée toute seule sans rien ni personne ? ! Où tu étais quand j’ai su que j’étais enceinte ?! Où tu étais, bordel !? J’avais besoin de toi et tu m’as abandonné ! Tu n’étais pas là quand j’ai vécu le pire, quand j’aurais dû avoir ta main dans la mienne pour me rassurer alors que je n’avais que cette foutue barrière de lit froide à serrer pour me raccrocher à quelque chose pendant que je donnais naissance à mon... notre fils ! Tu n’étais pas là alors que je vivais le pire moment de toute ma vie, qu’il n’y avait que cette horloge qui égrainait les secondes à coup de tic-tac pendant que notre fils ne respirait pas ! Où tu étais (j’essuie mes yeux d’un geste rageur), où ? Pendant que j’attendais de l’entendre crier, tu n’étais pas là, quand je pensais que les pires moments je les avais vécues en te voyant au sol baignant dans ton sang, mais ça à côté de sa naissance ce n’était rien et tu n’étais pas là !

Je sens ses mains sur mes bras alors que je frappe son torse, je ne m’étais même pas rendue compte de mes gestes. Mais je lui en veux de m’avoir abandonné, d’avoir privilégié son trafic à moi. C’est sa faute, pas la mienne. »


Changement dans la notation, allez faire un tour sur l'article comment je note mes livres, pour en savoir plus.




8 commentaires:

  1. Je ne connais pas cette série donc merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien =) J'espère qu'elle te plaira si tu l'as li !

      Supprimer
  2. Je connais juste de nom ce livre mais pas certaine que je le lirai.
    Je sais pas encore. En tout cas, merci pour cette découverte et ta chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien =) c'est vrai que c'est un genre particulier ^^

      Supprimer
  3. Je me laisserai bien tenter par cette saga, j'en ai entendu parler, je pense que ça pourrait me plaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'elle te plaira si tu l'as li =)

      Supprimer
  4. Jamais entendu parler de cette saga mais ta chronique donne tellement envie que je compte bien y remédier en faisant un petit tour sur Amazon pour trouver le premier tome !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil =) j'espère qu'elle te plaira autant qu'à moi =)

      Supprimer